Tout savoir sur l’enregistrement comptable du matériel de faible valeur et de petits équipements

En général, les biens sont destinés à être gardés durant longtemps par une entreprise. En comptabilité, il s’avère indispensable d’enregistrer ces équipements dans les comptes propres aux immobilisations. Toutefois, il existe une particularité à ce principe permettant à toute structure de traiter certains biens de faible valeur en compte de charges au lieu de les comptabiliser en immobilisations corporelles. Cette exception est déjà prévue par le PCG (plan comptable général).

Identification des petits matériels et équipement pouvant être enregistrés en charges

Le PCG désigne qu’il existe un certain nombre d’éléments qui paraissent actifs et non significatifs. Considérés comme consommés lors de leur utilisation; ces composants sont classés instantanément en charges par le comptable à Saint-Gilles; Bruxelles ou à Ixelles sans pour autant donner de plus de précisions.

Le fait de se référer à la tolérance fiscale parait courant dans la pratique. Les entreprises dans la ville de Saint-Gilles peuvent traiter fiscalement en charges leurs mobiliers ainsi que leurs matériels. Ce sont notamment les biens comme les matériels informatiques, les équipements de bureau, les matériels et outils industriels, les logiciels. Bref, il s’agit des équipements dont la valeur n’excède pas la valeur unitaire hors taxe et qui ne font même pas l’objet de l’activité de la société.

Matériels informatiques, les mobiliers de bureau classés en charges

Concernant les outillages et matériels informatiques enregistrables en charge; le prestataire comptable désigne en cela l’ensemble des biens classables dans les comptes 2154 « Matériel industriel » et 2155 « outillage industriel ». Ces équipements comprennent plus particulièrement l’objet ou les machines permettant de faciliter la prestation de services ou encore l’extraction; la transformation  ainsi que le façonnage des fournitures ou des matériaux.

Les mobiliers et fournitures de bureau pouvant être comptabilisés en charges englobent différentes sortes de biens susceptibles d’apparaitre dans le compte 2184 « mobilier » et dans le compte 2183 relatif au « Matériel de bureau et matériel informatique ».  Le comptable à Saint-Gilles enregistre dans le compte 6064 « Fournitures administratives » les biens consommables et utilisés au cours de leur fonctionnement. Ce sont les petits ordinateurs portables, les pèse-lettres, les agrafeuses, les corbeilles à papier, etc.

Renouvellement de mobilier

La tolérance concerne uniquement le renouvellement courant de mobilier de magasins commerciaux ou de meubles de bureau dont les achats sont limités à nombre d’unités. Elle ne s’applique pas en effet au renouvellement intégral de ce bien ni au mobilier initial. Quand il s’agit pourtant du matériel informatique ou du renouvellement d’un parc informatique; le prestataire comptable dans la ville de Saint-Gilles est tenu à s’orienter vers l’immobilisation des postes. Dans ce cas, il doit analyser en profondeur la dépense telle qu’un réseau informatique dans sa généralité.

A remarquer que la limite de la valeur hors taxe s’apprécie par rapport au coût global du bien et non par rapport au prix unité de chaque composant. Cette règle s’applique lorsque le mobilier ou le matériel de bureau se caractérise de nombreux éléments acquis séparément.



Laisser un commentaire