Métier de chauffeur VTC : comment y accéder ?

Si vous êtes intéressé par le métier de chauffeur VTC, sachez que vous devez passer par un certain nombre d’étapes avant de pouvoir y accéder. Aucune étape ne doit être négligée sinon vous n’aurez pas l’autorisation d’exercer la profession. Voici ce que vous devez faire pour devenir chauffeur VTC.

Décrocher la carte professionnelle VTC

Pour obtenir une carte professionnelle VTC, vous devez remplir un certain nombre de conditions à commencer par le suivi d’une formation professionnelle d’une durée minimum  de 250 heures. Cette formation comprend entre autres 20% de formation en langue étrangère étant donné que les clients qui feront appel à vos services ne seront pas uniquement des Français.

Pour prétendre à cette formation, il faut s’inscrire auprès d’un organisme spécialisé et payer des frais de formation avoisinant les 3000€. Cette formation sera facultative si vous avez déjà exercé pendant une année en tant que chauffeur professionnel de transport de personnes et que vous avez un document qui le justifie. Cette activité, vous devriez l’avoir exercée aux cours des dix dernières années. Qui plus est, vous devez avoir suivi une formation de prévention de secours civique de niveau 1 qui est dispensée par la Croix Rouge. Cette formation  est exigée car vous devez être en mesure de porter secours à vos clients en cas de problème de santé ou d’accident.

A la fin de votre formation VTC, vous pouvez adresser une demande de carte professionnelle VTC à la préfecture de votre département. Vous patientez ensuite pendant deux mois avant de recevoir votre carte professionnelle.

Obtenir la licence

Pour pouvoir exercer en tant que chauffeur VTC, vous devez être titulaire d’une licence professionnelle. Pour de ce faire, procédez à votre immatriculation au registre des VTC. Cette étape peut se faire en ligne ou sur place. Après un délai d’un mois, vous recevez un certificat d’immatriculation qui a une validité de 3 mois. Vous obtenez également une vignette que vous devez apposer sur votre véhicule.

Une fois que vous devenez chauffeur VTC, n’oubliez pas que vous devez suivre un stage de formation continue au moins tous les 5 ans. Ce stage dure moins de 7h et la formation dispensée concerne entre autres le Code de la route, les règlements associés au métier de transport ou encore l’amélioration des services.

Inscription au registre des VTC

En tant que chauffeur VTC, vous avez l’obligation de vous inscrire au registre des VTC. Cette inscription se fait auprès du Ministère de l’Ecologie du Développement Durable et de l’Energie. Elle se fait en ligne et doit être renouvelée tous les 5 ans. Pour ce faire, réunissez un certain nombre de documents notamment l’attestation d’assurance relative à la responsabilité civile, un justificatif de l’immatriculation de votre entreprise, une copie de votre carte professionnelle, une copie du certificat d’immatriculation de votre voiture, un justificatif de la garantie financière de votre véhicule.

Choisir la forme sociale de votre structure

Pour exercer en tant que chauffeur VTC, vous pouvez commencer par choisir un statut d’auto-entrepreneur ou  d’entrepreneur individuel. Vous pouvez ensuite choisir un autre statut en fonction de l’évolution de vos activités.



Laisser un commentaire