Isolation du sous-sol de la maison: le choix du matériau et de l’isolation

isolation sous sol

La base de toute maison doit être solide, fiable et durable. Le microclimat à l’intérieur du bâtiment dépendra de ces indicateurs. Comme le montrent les statistiques, jusqu’à 20% de la chaleur peut être perdue par une base non chauffée. Ce problème doit donc être traité avec une attention particulière. Le chauffage du sous-sol de la maison est prévu avant la construction, car il est nécessaire de choisir le matériau d’isolation et de revêtement. Cet article examinera toutes les nuances sur la façon de chauffer le sous-sol de la maison de vos propres mains, sans la participation de professionnels.

 

Informations générales l’isolation de sous-sol

La construction du sous-sol d’une maison privée est telle que tous les sols de poutres du premier étage sont basés sur celle-ci. La partie principale doit être souterraine, de sorte que la partie extérieure ne dépasse pas de plus d’un demi-mètre. C’est cette pièce dont l’isolation est mauvaise ou son absence peut entraîner des pertes de chaleur importantes.

Pour éviter cela, dans la construction moderne, ils consacrent beaucoup de temps à la technologie et au choix du matériau d’isolation des sous-sols. Cela minimisera les pertes de chaleur. Lors de la conception, dans la plupart des cas, le processus d’isolation externe est pris en compte, car cette option est plus acceptable et nécessite moins de main-d’œuvre.

Grâce aux calculs préliminaires et à l’achat de tout le matériel, nous pouvons effectuer les travaux d’isolation du sous-sol immédiatement et efficacement, afin que vous ne dépensiez pas d’argent en travaux de rénovation ou de finition.

Types d’isolation pour sous-sols

Pour être sûr du résultat final, il est important de choisir l’isolant approprié, dont la portée augmente chaque année. Si nous parlons d’isolation de sous-sol, il est nécessaire de souligner quelques options de base:

  • mousse;
  • mousse de polystyrène;
  • sol
  • argile expansée

Chacun des matériaux énumérés a ses propres avantages et caractéristiques, le principe d’installation.

Lors du choix du matériel et de la technologie pour chauffer le sous-sol de la maison, il est nécessaire de tirer parti du budget prévu, du terrain, des caractéristiques climatiques et d’autres nuances.

Travaux préparatoires pour isoler un sous-sol

Avant de procéder à l’isolation du sous-sol, vous devez préparer avec soin. En plus d’acheter le matériau sélectionné et de sélectionner les outils et les fixations nécessaires, il est important de préparer la surface. Si vous ne savez pas comment exécuter toutes les étapes correctement, vous devez vous familiariser avec les trois points principaux qui seront suffisants pour un travail réussi.

Dans la première étape, il est nécessaire d’aller plus en profondeur, c’est-à-dire de préparer un fossé d’une largeur maximale d’un demi-mètre (la profondeur est individuelle). La deuxième étape implique le nettoyage complet du mur du sol, des débris et même de la poussière. Dans la troisième étape, le mur doit être protégé de l’humidité, pour cela une étanchéité est réalisée (par exemple avec du mastic bitumineux).

S’il y a des irrégularités évidentes dans le mur, elles doivent être réparées avant le début de l’isolation. L’imperméabilisation est appliquée en deux couches, tandis que la première doit être complètement sèche avant d’être appliquée à la seconde.

La procédure de chauffage par le sol

 

Cette méthode est l’une des plus courantes et des plus abordables, car elle nécessite un minimum de temps, d’efforts et de matériel. C’est ainsi que nos ancêtres chauffaient leurs maisons à l’extérieur. Il était nécessaire de verser du sable ou de la terre dans le fossé préparé, mais en même temps, sa hauteur devait atteindre le sol. Parmi les avantages de cette technologie, il y a les suivants:

  • une couche d’étanchéité est fixée;
  • accessibilité;
  • vitesse de travail

Il ne faut pas oublier que le sol et le sable, en tant qu’isolants thermiques, ne sont pas efficaces, cette option est donc rarement utilisée.

Lors du choix de cette méthode d’isolement, il est nécessaire de prendre en compte le fait que non seulement le sous-sol sera souterrain, mais également le sous-sol éventuel.

Argile expansée

 

En raison de sa porosité, l’argile expansée est un isolant plusieurs fois plus efficace que le sable. Son coût étant également peu élevé, il est largement utilisé. Même une petite couche d’argile expansée est suffisante pour l’isolation, car les propriétés d’isolation thermique du matériau sont très élevées.

L’argile préparée doit être coulée dans le coffrage, si nous parlons de l’isolation du sous-sol pendant le processus de construction. Si l’isolation a lieu après l’achèvement des travaux de construction, le matériau est versé dans le fossé préparé. Ne mélangez pas l’argile avec du béton, car ce mélange ne donnera pas le résultat souhaité.

La Claydite est souvent utilisée pour l’isolation des sols, mais dans ce cas, il est nécessaire de placer une couche de laine minérale et un film imperméabilisant, car le matériau est assez fragile.

Isolation carrelée

 

À ce jour, les matériaux les plus couramment utilisés pour l’isolation des plinthes sont la mousse et le polystyrène expansé, leur épaisseur, leur densité et leur fonctionnalité varient. Pour isoler le sous-sol avec de la mousse de polystyrène, il est nécessaire d’acheter une solution adhésive spéciale. Fini pour protéger le matériau des effets des phénomènes atmosphériques.

Le mélange adhésif préparé est appliqué sur une feuille de mousse puis fixé au mur. Pour une plus grande fiabilité, les experts recommandent l’utilisation de nouveaux décanteurs en plastique, un large couvercle fixant de manière fiable l’isolation. Un bouchon en plastique est inséré à l’intérieur.

De l’intérieur de la maison

 

Pour l’isolation du sous-sol de l’intérieur de la maison, vous ne pouvez pas utiliser les mêmes matériaux que ceux utilisés pour les murs: la mousse et la mousse de polystyrène, car ils sont imperméables à la vapeur. La meilleure option pour l’isolation serait la laine minérale ou de basalte. Dans les deux cas, il est nécessaire d’installer un mur supplémentaire (crochet) à partir d’un profilé en aluminium et d’une cloison sèche. L’espace qui en résulte est rempli de coton et le dessus est recouvert de plaques de plâtre.

L’imperméabilisation est un problème assez important dans le processus d’isolation de la plinthe à l’intérieur de la maison. Sans elle, l’isolation sera constamment mouillée, ce qui causera sa pourriture, sa moisissure et son humidité permanente dans la pièce. La solution idéale serait un revêtement mural en mastic bitumineux à deux couches, qui protégera de manière fiable contre l’humidité.

S’il n’est pas possible d’acheter du mastic bitumineux, on peut utiliser des mélanges d’imperméabilisation à sec modernes, avec lesquels le rouleau et les matériaux abrasifs doivent être associés.

Conseils utiles de spécialistes

 

Pour que la procédure d’isolation du sous-sol soit aussi efficace que possible, tous les travaux doivent être effectués à une température d’au moins + 5 ° C. Ces travaux sont effectués du milieu du printemps au début de l’automne. Cependant, si le plâtre est réalisé à une température négative, la couche risque alors de geler et de ne pas tenir. Profiter de l’isolation de votre sous-sol pour 1 euro.

Avant de commencer à travailler dans l’isolation du sous-sol, il est nécessaire d’éliminer toutes sortes de déformations: fissures, crevasses, trous, monticules et irrégularités. Tout type de plâtre ou de mortier moderne se chargera de cette tâche: gypse ou ciment-sable.

Lors du choix de la laine minérale, il convient d’utiliser des plaques spéciales, qui sont fixées avec des solutions adhésives. Dans ce cas, la colle est appliquée sur l’isolant et le mur du sous-sol.

Les trous sont faits dans n’importe quel appareil de chauffage pour les communications aux endroits désignés. Cette procédure permettra de gagner du temps.

À chaque étape de l’isolation thermique du sous-sol, il est nécessaire de surveiller en permanence la planéité de la surface obtenue. Pour ce faire, utilisez un rail en bois ou un niveau de construction.

Quel que soit le choix du matériau pour chauffer le sous-sol d’une maison privée, les derniers travaux sont en cours de finition. La finition protège de manière fiable le matériau des impacts mécaniques, ainsi que des effets des précipitations.

 



Laisser un commentaire